Anvers-Central

Dans les années 1980, on a décidé de faire de la gare d'Anvers-Central un arrêt majeur pour les trains à grande vitesse. À l'origine, on avait choisi de contourner Anvers. Eurostation a heureusement réussi à convaincre les chemins de fer belges de l'intérêt de liaisons ferroviaires rapides jusqu'au cœur de la ville.

La gare d'Anvers-Central est un bâtiment historique splendide. C'était en fait une gare de tête de ligne, de laquelle tous les trains entrants devaient repartir en sens inverse. Afin de pouvoir remplir son nouveau rôle de gare à grande vitesse, la gare de tête de ligne devait devenir une gare de transit, pour que les trains puissent circuler directement vers les Pays-Bas. Cette jonction Nord-Sud a nécessité la construction d’un tunnel ferroviaire de 3,8 km de long sous le bâtiment historique et sous la ville. 

L'extension de la gare fut majoritairement réalisée en souterrain. Pourtant, la gare est aujourd’hui un bâtiment ouvert et aéré jouissant d'une architecture bien lisible. Pour y parvenir, Eurostation a fait descendre la base du bâtiment de la gare, ce qui a permis l'apparition d'un immense atrium sous la toiture. Cette structure confère à l'impressionnante couverture en acier au-dessus des quais encore plus d'allure qu'auparavant, et les voyageurs profitent d'une magnifique vue sur le bâtiment historique, même du point le plus profond. Cela permet aux passagers de se repérer immédiatement. La grande profondeur (-20 mètres) des voies continues a permis de laisser dans le sous-sol suffisamment d'espace pour construire un niveau intermédiaire. Quatre voies ont été aménagées sur cette plateforme. L'infrastructure ouverte contribue à laisser passer la lumière du jour jusqu'au niveau le plus profond via la couverture des quais.

Les rénovations se composent donc d'un complexe de tunnels coiffé d'une gare comprenant un atrium au milieu. Du point de vue de la sécurité incendie, la gare et les tunnels devaient être considérés comme un tout, et les concepteurs ont appliqué les normes de sécurité les plus strictes.

Initialement, Anvers-Central était uniquement orientée vers le vieux centre-ville. Une nouvelle entrée à l'arrière de la gare y a ainsi apporté du changement. L'architecte Jacques Voncke a choisi de ne pas faire de cette nouvelle entrée une « porte dérobée », mais bien un bâtiment à part entière qui serait le pendant moderne de la monumentale cathédrale ferroviaire qui, elle, date d’il y a une centaine d'années.

Les travaux de transformation d'Anvers-Central ont été l'occasion d'insuffler une nouvelle vie à l'ensemble du quartier de la gare.

Initialement, Anvers-Central était uniquement orientée vers le vieux centre-ville. Une nouvelle entrée à l'arrière de la gare y a ainsi apporté du changement. L'architecte Jacques Voncke a choisi de ne pas faire de cette nouvelle entrée une « porte dérobée », mais bien un bâtiment à part entière qui serait le pendant moderne de la monumentale cathédrale ferroviaire qui, elle, date d’il y a une centaine d'années.

Les travaux de transformation d'Anvers-Central ont été l'occasion d'insuffler une nouvelle vie à l'ensemble du quartier de la gare.

Le site internet d’actualité «Mashable» a classé la gare rénovée d'Anvers-Central plus belle gare du monde. Cette gare a en outre décroché le Grand prix 2011 du patrimoine culturel de l’Union européenne dans la catégorie ‘conservation’. Il s’agit du prestigieux concours organisé par l’Europe et l’association Europa Nostra.

Locatie Antwerpen Centraal