Courtrai

En vue de la construction d’une nouvelle gare, de l’amélioration de la mobilité dans le quartier de la gare et de la revalorisation de l’ensemble des alentours, plusieurs partenaires ont conclu un contrat: la SNCB, Infrabel, De Lijn, l’Agence Wegen en Verkeer, la Ville de Courtrai et Parko. Le projet se compose de la construction d’une nouvelle plateforme de gare au-dessus des voies, avec de part et d’autre des voies de nouveaux emplacements pour vélos. La gare se voit dotée de deux accès, ce qui permet de relier entre eux les deux côtés des voies. Ce quartier de la ville est transformé en un lieu animé et agréable à vivre. Il fait le trait d’union avec Campus Kortrijk Weide (nouveau développement urbain) par le biais du boulevard vert et avec Hoog Kortrijk (quartier en expansion au sud de la ville) via des transports publics performants. Une nouvelle gare de bus sera aménagée en forme de boucle parallèlement aux voies des deux côtés de la gare. C’est Eurostation qui élabore l’ensemble du schéma directeur et est responsable de la gestion du projet. 

Le début de la première partie du projet est prévu pour 2016. Elle consiste notamment en la construction d’un tunnel sous les voies. En amenant sous terre le trafic de transit, il est possible de réduire la circulation en surface, laissant de la place aux usagers de la route plus vulnérables et aux transports en commun. Dans le tunnel automobile, on prévoit d’aménager un trottoir et une piste cyclables surélevés. Du côté est du tunnel se trouvera un tunnel séparé pour les piétons, les cyclistes et les bus qui débouche sur la place à faible circulation. Cette partie du projet comprend également le réaménagement du rond-point Panorama et la construction d’un parking souterrain d’une capacité de 1.200 emplacements. L’entrée et la sortie s’effectueront via le tunnel. L’espace de parking libéré en surface bénéficiera d’une nouvelle affectation en concertation avec la population. 

Une partie importante du projet est constituée par la construction de la gare même. Il s’agira d’une gare moderne pour les trains et les bus qui répondra aux besoins de tous les usagers des transports publics. La gare elle-même regroupera toutes les fonctions en un ensemble ouvert et transparent. Les quais des trains seront surélevés et des ascenseurs ainsi que des escaliers mécaniques seront prévus pour accéder à la nouvelle plateforme de la gare où se trouveront des salles d’attente, des commerces et de l’horeca. 

La gare des bus sera modifiée. Contrairement à ce qui a lieu actuellement, les bus s’arrêteront le long d’un long quai, parallèle aux quais de la gare. Les voyageurs pourront très facilement prendre le train, le bus ou le taxi, ou encore se diriger vers leur propre voiture ou leur vélo garés dans le parking souterrain. Eurostation élabore en ce moment un projet prestigieux et très progressiste. 

De part et d’autre de la gare sont prévus deux abris à vélos (1000 emplacements supplémentaires pour les vélos), ce qui portera à 2300 le nombre total d’emplacements pour vélos en sous-sol. Si cette capacité s’avère insuffisante dans le futur, il sera possible d’augmenter encore le nombre de places en ajoutant des emplacements à étage. Les deux abris à vélos seront reliés entre eux via le passage qui existe déjà sous la gare et qui sera transformé en tunnel cyclable. De la place de la gare à circulation automobile réduite partira une nouvelle pente en direction des abris à vélos souterrains. 

La sortie de l’abri à vélos surveillé situé côté centre est en même temps la sortie principale piétonnière du parking souterrain. Par cette utilisation mixte de la sortie, les architectes d’Eurostation souhaitent y augmenter le contrôle social et le sentiment de sécurité. Dans le parking souterrain, tout est conçu pour le confort du cycliste (éclairage, pentes confortables, tournants aisés). Un point vélo y est en outre intégré. Le parking compte 4 étages. Eurostation fait appel à son expérience dans la construction de parkings à étages (par ex. Roulers) pour faire du parking de la gare de Courtrai un parking convivial, confortable et bien éclairé, équipé des techniques les plus récentes. La construction du parking s’effectuera de haut en bas. Cette façon de procéder permet de refermer plus vite le puits d’excavation et de réutiliser plus rapidement l’espace public que les méthodes traditionnelles.